15_2_1

arbre palissé dans le fruiticum

Le Fruiticum a été conçu par Jean-Pierre Wesel sur un site qui a jadis accueilli le verger de moniales cisterciennes.

Le Fruiticum a pour philosophie de:

  • regrouper, en vue de les sauvegarder, quelque 350 variétés anciennes en voie de disparition
  • intégrer des variétés plus récentes susceptibles d’être cultivées avec profit dans les jardins privés de notre zone tempérée humide
  • exalter la beauté émanant des vergers de “hautes tiges” (malheureusement en voie de disparition) et susciter l’intérêt des jolies formes palissées pour les espaces restreints
  • montrer l’extraordinaire gamme de formes, couleurs, parfums, saveurs fournies par toutes ces variétés
  • enseigner aux heureux propriétaires de jardins privés l’art de bien planter, tailler, former, (sur)greffer et entretenir les arbres fruitiers avec les moyens les plus naturels.
  • observer le comportement de certaines variétés cultivées dans des conditions non habituelles, particulièrement celles des formes palissées.

L’inauguration du Fruiticum débuta par la plantation le 25 novembre (Ste Catherine!) 2000.

Quasiment toutes les espèces fruitières sont présentes : poires, pommes, cerises, prunes, pêches, abricots, ronces à gros fruit (Rubus), myrtilles, et même des vignes. Il est constitué d’une collection internationale de variétés originaires de Belgique, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Hollande, Danemark, Suisse, Russie, Canada, U.S.A., Japon…